Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 18:24





Le reportage est très bien réalisé  .Enfin il y a quand même un petit bémol ,puisqu'il faut savoir que le services des urgences reste une fonction d'exception dans le quotidien d'une As par rapport à  un service dit plus classique de médecine ou de long séjour .

Autre observation ,je dénote dans la finalité de l'interview une petite phrase glissée comme une quenelle à la fin du reportage "J'ai envie de faire infirmière" .
Combien de fois dans une journée j'ai entendu cette phrase comme une lubie dans la bouche des aides soignantes .
"Tu sais, je vais tenter le concours cette année" .C'est hallucinant je crois que si à chaque fois l'on m'avait donné un euro j'aurai pu acheter comme les chirurgiens du service une belle porsche rouge pour pouvoir moi aussi rouler des mécaniques .Enfin ,je peux toujours rêver .
Je crois que si un jour ,je décompense et devient fou se sera à cause de cette phrase .
"J'ai envie d'être infirmière"  est même devenue pieuse à travers les instigatrices qui vendent ce precepte à tout va dans mes longues  journées de travail    .Cette remarque  s'installe comme une religion dont la  formule serait devenu comme un sacerdoce  au Saint Ifsi .Plusieurs codes accompagnent et valident cette perception .Il faut l'a répéter le plus souvent possible pour dénigrer son métier en s'aut-flageailant  pour espérer  les  grâces  du Saint à l'ordre du jour .
Le pire c'est que quand quelqu'un d'extérieur au monde hospitalier  leur pose la question par rapport à la perception de  leur métier , elles vont jusqu'à dire qu'elles trouvent que ce métier est en adéquation avec elle et qu'il est respectable .Voir même qu'elles n'ont jamais été autant épanouies .
Ces mêmes personnes arrivés en service recommencent leurs prières  au Saint Ifsi  .
Le pire c'est qu'elles  ne se rendent même  pas compte de la violence psychologique de leurs propos et le manque de respect pour leurs collègues qui sont vraiment  en conformité avec le boulot d'As mais qui ont cette impression d'être subtilement rabaissé au moins que rien  parce qu'ils ne sont pas infirmier  .
Je salue le fait de vouloir evolué ,le changement permet de voir autre chose donc cela reste un concept  important dans sa carrière  mais ce propos à force de l'entendre  m'éxaspère . Demain je vais commencer ma quête ,elle risque d'être fructueuse ."Raboullez le fric !!"

Partager cet article

Repost 0
Published by aide soignant
commenter cet article

commentaires

melar63 17/02/2011 12:19


bravo pour ce blog
tu as une très belle verve et dis souvent des vérités, tiens au courant de l'actualité,
mais je me demande pourquoi tu es à ce point aigri vis à vis des infirmiers, tout au long de ton blog
Je suis moi meme infirmiere et je trouve que tu nous diabolise tous sans exception, mais tout n'est pas tout blanc ou tout noir
Je trouve que le metier d'as est une belle profession non reconnue à sa juste valeur et que les as competents sont vraiment une ressource pour les infirmiers et les medecins de part leur
observation et temps passé près du malade
il est vrai que dans l'opinion public ils sont souvent perçus à tort comme des "torcheurs de cul" alors que moi du haut de mon pidestal, du haut de mon olympe(à t'en croire), j'en "torche"
aussi
ça me choque quand tu dis que l'on vous délégue nos taches ingrates
La profession as a ete créée pour soulager de leur role propre les infirmiers quand leur metier est devenu plus technique, mais ce n'est pas pour cela qu'on laisse de coté notre role propre


aide soignant 19/02/2011 12:18



Merci d'apprécier "la verve" de mes écrits .Je ne savais pas que j'avais un style  .Sinon il est vrai que la
plupart du temps je dresse un constat généraliste des évènements qui ont parcelé mes années de pratique .Comme vous vous en doutez ,j'assume totalement mes dires .L'intitulé de mon blog est "aide
soignant et ses petits contrariétés" et peut être cette "verve" se recent à travers mes écrits parce que j'ai l'impression que rien n'avance dans le monde hospitalier pour les patients .En tout
cas,cela ne va pas assez vite pour moi .Donc pour vous répondre ,je ne suis pas "aigri" mais bien "contrarié" .Parfois une bonne dispute permet de tout remettre à plat .