Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 10:39
Voilà le petit monde soignant qui est en ébullition ses derniers jours depuis que le conseil de l'ordre des infirmiers et neuf organisations syndicales se refusent à l'évoluton de la profession Aide Soignante vers un statut libéral .
Vous vous rappellez sûrement de mon article "hiérarchisation et petit élitisme en territoire inhospitalier" et bien figurez vous que l'on nage en plein dedans .
Après que la profession infirmière ait été revalorisé à une échelle SUPERIEUR c'est à dire le niveau universitaire LMD,
Le syndicat infirmier  larvé dans son égoïsme sûrement de "supériorité hiérarchique" décide de ne pas accorder de crédit à une profession qui soit dit en passant exécute toutes leurs tâches ingrates .
Cette mise en demeure de la profession Aide soigante révèle un nouveau visage des plus détestable de la conception du rôle propre de la profession aide soignante . 
Un clivage nauséabond qui existait déjà dans les services est enfin révéler en plein jour .

Partager cet article

Repost 0
Published by aide soignant
commenter cet article

commentaires

raya 14/04/2016 15:29

tâches ingrates ? vous avez passé un diplômes pour les faire (au passage je suis IDE et vos tâches ingrates je les fais aussi.... ce en plus de ma charge (surcharge pardon) de travail à la différence que moi j'aime mon métier ce qui n'est pas votre cas.

Les AS font le travail que les IDE n'ont plus le temps de faire donc en fait pour faire simple vous n'êtes que le prolongement de ce qui nous est normalement dévolu mais qui ne nécessite que peu d'études et donc un salaire (à peine mais vraiment, à peine ) inférieur à celui de l'IDE... Je plains vos collègues IDE de se taper des gens qui en plus de ne pas aimer leur travail bavent ainsi sur une profession dont ils ne connaissent aucunement les responsabilités et la charge de travail car non, travailler avec les IDE ne vous permet aucunement (et on le voit à la lecture de vos propos clichés) d'en connaître l'étendue...mais c'est normal, à force de vous regarder le nombril... si vous êtes si frustrés, passez le concours IDE, faites les 3 ans d'études et vous verrez si notre taf c'est une promenade de santé. Quant aux EIDE elles ne sont pas là pour être vos boy et faire votre taf non plus mais pour apprendre celui de l'IDE et je n'ai que rarement vu des EIDE ne pas répondre aux sonnettes... ça sent mauvais la frustration ici... je ne parlerai même pas de la méchanceté des AS envers d'anciennes AS qui sont EIDE...

sony 06/08/2014 10:49

La mentalité des ides aujourd hui a changé. Des l ecole on leur dit qu elles auront les AS pour faire leurs taches ingrates! C est bien de la partie du travail qui n est pas ds le soins ou le confort e la personne, dont parle " aide soignant ds ce blog..quelle hypocrisie de dire que vider un pot pipi, courir les couloirs pour leurs papiers, nettoyer leur materiel...etc sont des taches epanouissantes..c est bien pour cela qu 1 grande majorité d ide ne sont jamais dispo au moment de le faire.pire, certaines vont jusqu a ne pas repondre aux sonnettes, trouvent tjrs 1 excuses pour ne pas nous aider a remonter un malade au lit...
J ai fait beaucoup e services, chirurgie, medecine, soins intensifs et je peux vous dire qu il y a des personnes qui ne sont ide que pour l image du " soit disant plus beau metier du monde" ( y en a plein cela dit en passant), deleguent car n aiment ni ce qu elles font, ni l humain..eh oui ca existe, sans aucune psycho, un relationnel a chier avec le patient, et se prennent pour des petits chefs face aux AS ..
Et sans compter que quand on voit le niveau en francais ds les transmissions de beaucoup d entre elles, je crois qu un peu d humilité les rameneraient a un peu plus de solidarité et arretez de croire que l on est as parce que l on serait moins ...
Quand a l image ce n est pas les as qui se devalorisent, c est bien les ide qui ont fait toute une histoire pour que leur diplome soit reconnu en licence, alors la encore il me semble que leur statut et l image leur importe plus que leurs conditions de travail ce qui emontrent bien un probleme de valorisation personnel qu elles ne cessent de clamer!! Ainsi que le fait qu elles gagnent 500 euros de plus qu une as est justifié!!!!
Un chef de chantier, un chef de rayon, un chef de cuisine ou d equipe...etc ne gagnent pas 500 euros de plus que ceux avec qui ils travaillent alors desolée mais la profession d ide est en train de devenir narcissique, plus portée par la defense de l image sociale obtenue ,leur acquis et leur statut ,que par un souci de bien etre pour tous, patients, soignants.
Il n y a que tres peu d ide reconnue travailleur handicapé pour des problèmes de dos ouTMS mais 1 grand nombre d AS par contre!! Et il y en a encore qui osent dire que la collaboration existe??!! Quelques ide isolées sans doute ou ds des services comme rea, soins intensifs ...ou le binome est de rigueur ds l organisation des taches...
C est un long parcours de contractuelle et interimaires qui m a permis ce constat et ds 5 regions de france alors a celle qui dit de bouger, etes vous vous meme aller voir ailleurs? Bouger ce n est pas seulement aller voir la ou vous vous travaillez! !! Mais sur de nombreuses experiences en nombreux lieux et établissements divers, le constat est éloquent, les ide sont communautaires et ont un gros pb d ego et de non reconnaissance de leurs responsabilités. ..si des as ont une mauvaise image de leur travail c est bien parce qu a certains endroits elles ne sont plus que cantonnées ds les taches ingrates sans rappott avec le soin et ce qui ne leur permet plus d exercer ce pourquoi elles s epanouissent c a d apporter bien etre et etre en relation avec le patient!!!
Avant de dire de bouger assurez vous d avoir des arguments concrets et objectifs par experiences.

raya 15/04/2016 10:20

un chef de chantier un chef de rayon.... le chef de rayon ne s'occupe pas d'humains, ne manipule pas des produits potentiellement létaux, ne fait pas 3 ans voire plus, d'études (et si c'est le cas bien c'est qu'il n'a pas choisi la bonne voie pour mettre en pratique son master en littérature par exemple)... bref, vous bavez énormément sur les IDE sans connaître leur travail car non, et ça cest bien de l'avis de beaucoup d'AS qui sont devenues IDE, tant qu'on n'exerce pas le métier d'infirmier on ne peut pas comprendre ce qu'il implique. Vous savez bien vous planquer derrière nous quand il faut faire face à des responsabilités... car qui est responsable en cas de pépin ? Tout le monde se décharge bien sur l'IDE et pour le travail et pour les responsabilité : Médecins, familles, AS.... et ce serait pour 500 euros de plus ??? bien non je suis loin de les gagner vos 500 euros de plus. Une IDE gagne à peine mieux sa vie qu'une AS pour 3 ans d'études et des responsabilités de malade. Aujourd'hui les IDE aussi sont embauchés en CDD ou au mieux en CDI. Vous êtes tellement centrés sur votre nombril respectif que vous ne pouvez pas comprendre le métier d'IDE vous n'en n'avez rien à faire. Quand vous avez fini vos soins de nursing et que vous avez le temps d'aller manger ou d'aller fumer, l'IDE elle continue de faire des entrées, sorties, de faire des soins qui ne peuvent pas attendre, de répondre au téléphone ou de demander des RDV de dernière minute, de s'occuper de la pharmacie, de relever et mettre en application les prescriptions des médecins, de répondre aux familles puisque tout le monde sait très bien les envoyer voir l'infirmière, de faire aussi ce qui relève de votre travail.... ben oui j'ai les deux casquettes mais dans votre esprit étroit, le travail d'équipe est unilatéral et ne va jamais dans l'autre sens... bref, heureusement que la plupart de mes collègues ne sont pas aussi arrogantes que vous. Si vous estimez que les taches que vous effectuez sont ingrates, alors changez de métier pauvre de vous... moi ça ne m'a jamais dérangée de changer une protection pleine de selles ou de vider des pots à pipi. Et pour ce qui est des problèmes de dos, j'en ai plein et je ne suis pas la seule IDE seulement les IDE demandent rarement des arrêts parce qu'elles sont encore moins facilement remplacées que les AS ou ASH. Combien de fois lorsque j'étais en EHPAD, 10 mn avant la de mon service du soir une AS se pointait souriante avec son arrêt de travail comme si elle n'avait pas pu prévenir avant ? Et qui est-ce qui doit rester X temps de plus à chercher une remplaçante ? L'IDE... parce qu'également je crois qu'en terme d'heures supplémentaires, vous êtes aussi loin d'en faire autant. Bref. J'aime travailler avec des personnes intelligentes qui mettent le patient au centre du soin et non leur petite personne et de ce que je peux lire ici c'est que peu d'AS sont satisfaits de leur métier... en fait vous ne vous plaignez pas des conditions de travail mais des taches que vous qualifiez d'ingrates... mais c'est affolant tout de même !!! Vous vous êtes trompés de voie ! Changez sincèrement car ce sont des gens comme vous qui deviennent maltraitants avec les patients, sans parler de votre frustration qui sue la méchanceté à l'égard des nouvelles IDE qui intègrent les services où vous travaillez. ça fait peur à voir. Et après vous voudriez faire du libé ? Déjà pour bien gagner votre vie e libéral il faudra en faire des toilettes et c'est bien loin d'être aussi "lucratif" que vous ne le pensez.

Ducasse 05/08/2014 14:45

Après lecture de vos commentaires respectifs, je me rends compte que le monde soignant est divisé entre ceux qui disent que les IDE sont responsables de la non évolution des aide soignants et ceux
qui la réfutent. Il me semble désormais que notre intérêt à tous est de collaborer et permettre aux professions médicales d être valorisées et non écrasées par des soucis d ordre hiérarchique ou ne
sais je encore !Je suis aide soignante et bien sûr j aurais souhaité devenir indépendante à domicile et je trouve dommage que notre métier ne nous le permette que dans un cadre bien défini à cause
d une histoire de rôle propre qui est désuet. Nous ne faisons pas de soins invasifs qui pourraient mettre en danger la vie du patient, donc, en quoi ces personnes qui décident pour nous peuvent
juger que nous sommes inaptes à exercer en libéral ! Il faut que les mentalités évoluent elles aussi, que l on arrête cette politique de l autruche pour garder des privilèges qui ne sont plus d
actualités ! Il y a bien assez de travail pour tous. Notre population est vieillissante et aura besoin de nous pour leur bien être ! Il y en a assez de ses disputes hiérarchiques qui ne servent à
rien si ce n est à maintenir la discorde ! Il faut que tous les paramètres soient étudiés par notre ministère afin de faire en sorte que nos métiers soient valorisés ! Mais cela n appartient qu aux
gros pontes, il me semble que se battre pour nos idées seraient la meilleure des solutions. J aime mon métier et j ai envie de le continuer car il est près des gens, c est mon crédo, mais j ai
envie aussi que celui m apporte d autres ouvertures et le libéral en fait parti, un projet , qui, je l espère se concrétisera un jour.

prudhomme 04/08/2014 18:42

Ce ne sont pas les IDE qui "profitent" des As mais les AS elles memes qui devalorisent leur profession et qui ne veulent pas s'investir, simplement parce qu'elles ne se limitent qu'aux toilettes.
Il y a tellement d'autres choses a faire et pour moi c'est ca qu'il faut étaler! !!! Nous, je dis nous parceque je suis AS, travaillons sous la responsabilité des IDE mais ca ne veux pas dire qu'on
ne peut pas travailler ensembles.

stardust 04/08/2014 11:21

après lecture de l'article et des commentaires, je ne peux cacher mon étonnement. Cadre infirmier aujourd'hui, j'ai toujours travaillé en étroite collaboration avec mes binômes AS. Je ne pense pas
que les IDE regardent les AS de haut, et je le constate tous les jours au sein de mes équipes. Il y a bien sur toujours des soignants qui travaillent solo (aussi bien AS qu'IDE), mais en règle
général, je vois que chacun se respecte. Mes IDe effectue tous les jours des soins de nursing, une fois les soins "techniques" effectués, il est faux de penser que les IDE se prennent pour des mini
docteurs. Quant aux "tâches ingrates", rien que de voir le terme, je suis choquée: pour moi, il n'y a pas de tâches ingrates, chaque soin est important pour le patient. Mesdames les aides
soignantes, vous vous trompez d'ennemis. Les infirmières seront toujours vos alliés. Quant aux maisons de retraite, on connait les pbs dans beaucoup, tout comme le soin à domicile, c'est à dire des
soins effectués par des personnes non qualifiées. Mais cela s'appelle la rentabilité mesdames...